Carmaux : Carmaux vient d’adhérer au SMICA

Carmaux vient d’adhérer au SMICA / © Ville de CarmauxDepuis le 16 novembre 2017, la ville de Carmaux est devenue la toute première commune tarnaise à adhérer au SMICA, le Syndicat mixte pour la modernisation et l’ingénierie informatique des collectivités ou établissements publics adhérents, qui s’est réuni à Rodez le 16 novembre dernier pour célébrer son 30ème anniversaire.

Le contexte local

La Ville de Carmaux s’est lancée dans une démarche d’optimisation de ses ressources. Cela concerne également le domaine informatique et réseaux. Côté réseau, la Ville vient d’opérer un changement d’architecture en installant son réseau privé Voix-Data. En suivant, elle vise à rendre plus efficient son Système d’Information (SI).

Depuis quinze ans déjà, le service urbanisme de la mairie de Carmaux dispose d’un cadastre numérisé, et les services techniques de la mairie de Carmaux se sont dotés de nouveaux outils de cartographie graphiques et numériques, appelés « Systèmes d’Information Géographiques » (SIG), qui sont devenus indispensables au quotidien, comme par exemple :

  • la planification urbaine (cadastre, POS) : pour délimiter les zones inondables, vérifier l’état de la voirie, avoir une vue d’ensemble des réseaux d’assainissement,
  • les transports : afin de mieux planifier les itinéraires de circulations urbaines,

Pour autant, l’acquisition de logiciels de type SIG représente un certain coût, et les nouvelles directives de la loi NOTRe qui poussent à la modernisation des services publics conduisent la commune à investir de plus en plus dans le secteur « informatique et réseaux », et à rendre plus performants ses systèmes d’information. Récemment, elle vient d’opérer un changement majeur d’architecture en installant son réseau privé Voix-Data. La commune aborde un virage important dans la transition numérique, et modernise son image en dématérialisant progressivement les échanges de données internes et externes : recours aux échanges via SMS, services en ligne (ex : le portail famille), point d’accueil numérique au centre social.

Présentation du SMICA

Le Syndicat mixte pour la modernisation et l’ingénierie informatique des collectivités et établissements publics adhérents (SMICA) a été créé en 1987 à l’initiative de 21 maires et présidents de groupements de communes désireux d’informatiser les services administratifs et comptables de leur collectivité. Le Conseil Départemental de l’Aveyron a été l’un des membres fondateurs du syndicat. Depuis 2014, la structure est présidée par Jean-Louis GRIMAL.

Aujourd’hui, le SMICA compte 411 adhérents et 20 agents territoriaux. La volonté de ses élus est de mutualiser les dépenses pour que toutes les collectivités disposent des moyens de s’équiper en informatique et puissent s’affranchir de leurs obligations légales dans ce domaine, tout en bénéficiant d’un personnel performant. La solidarité est au coeur de la philosophie du SMICA. De cette manière, la plus petite commune de l’Aveyron (27 habitants) peut disposer des mêmes solutions informatiques que Rodez Agglomération (60 000 hab.).

Les missions du SMICA s’intègrent dans le Développement concerté de l’Administration Numérique Territoriale (DcANT) prôné par l’Etat. Son principal objectif est de simplifier, harmoniser et mutualiser les échanges administratifs des collectivités avec les services de l’Etat et normaliser les modes d’échanges entre les autorités administratives et les citoyens

Pourquoi rejoindre le SMICA ?

Parce que le SI est un domaine étendu et que la Ville a besoin de fiabiliser son Système d’Information Géographique (SIG), notamment pour prendre en compte toutes les évolutions induites par la politique de transition écologique qu’elle mène, et pour le partager entre les services municipaux concernés.

La commune de Carmaux s’est donc rapprochée du SMICA, qui propose des prestations comme la fourniture et la maintenance d’un SIG, l’accompagnement vers la dématérialisation, l’hébergement de messagerie et de bureautique, l’assistance métier sur les logiciels informatiques, l’achat de matériel informatique au volume.

Le SMICA, grâce au nombre élevé de ses adhérents et au volume de commandes qu’il traite, permettra à la ville de Carmaux d’accéder à des tarifs préférentiels. A titre d’exemple, pour disposer d’un SIG, elle fera une économie substantielle de 1 500 €/an, à prestation égale.

Ainsi, depuis le 16 novembre 2017, la Ville de Carmaux est devenue la 1ère commune du Tarn à adhérer au SMICA, dans un 1er temps pour le seul SIG, et par la suite pour pouvoir étendre son adhésion à d’autres prestations proposées par le SMICA dans le domaine des TIC.

Zoom sur le SMICA

30 ans de résultats exemplaires et de travail mutualisé

  • 2008 : dématérialisation des actes soumis au contrôle de légalité (ACTES), et des flux budgétaires vers les comptables (HELIOS) des marchés publics.
    Résultats 2017

    • L’ensemble des collectivités aveyronnaises dématérialisent leurs actes vers le contrôle de légalité ;
    • Tous les adhérents du SMICA disposent d’une plateforme permettant la mise en ligne de marchés publics.
  • 2011 : numérisation du cadastre aveyronnais
    Résultats 2017

    • 80% les collectivités du département disposent d’un Système d’information Géographique uniforme,
    • Le SMICA valide numériquement les PLU et PLUI pour le compte de la DDT aveyronnaise,
    • Les adhérents disposent de logiciels de gestion pour l’assainissement non collectif, le droit des sols…
    • Le syndicat a rejoint le groupement OPEN IG Occitanie pour mutualiser l’acquisition de fonds de plans et de couches de données à l’échelle de toute la région.
  • 2012 : équipement des établissements scolaires en Espaces Numériques de Travail (ENT)
    Résultats 2017

    • Les 2/3 des établissements publics sont équipés d’un ENT et de nombreux PC et tablettes
    • Le partenariat a aussi été élargi à l’ensemble des établissements primaires privés du département de l’Aveyron et du Lot,
  • 2013 : optimisation et sécurisation des échanges dématérialisés avec les services de l’Etat
    Résultats 2017

    • Partenariat avec l’INSEE pour automatiser les échanges (état-civil)
    • Partenariat avec la préfecture de l’Aveyron pour dématérialiser l’envoi des listes électorales,
    • Déploiement de la signature électronique sur les échanges entre l’ordonnateur et le payeur (800 clés)
  • 2016 : programme de numérisation des actes d’état-civil de 1912 à nos jours
    Résultats 2017

    • Plus de 600 000 actes d’état-civil ont été numérisés et indexés dans les 180 communes adhérentes,
    • Par rapport au prix public, la numérisation d’un acte a été divisée par 4

Renseignement :

Mairie de Carmaux
Hôtel de ville – place de la Libération – 81400 Carmaux
Téléphone : 05 63 80 22 50
Site Internet : www.carmaux.fr
Page Facebook

Source : www.carmaux.fr
Illustrations : © Ville de Carmaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *