Samedi 29 mars 2014 : Earth hour, 60 minutes pour la planète

Earth hours / © WWF Indonesia Jimmy BondSamedi 29 mars 2014 de 20h30 à 21h30, éteignons nos lumières pour y voir plus clair !

Éteindre ses lumières pendant une heure pour voir le monde autrement, voilà à quoi vous invite le WWF pour sa 7ème édition d’Earth Hour.

Lancée pour la première fois en 2007 à Sydney, Earth Hour s’est progressivement imposée comme LA manifestation mondiale en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique. Avec une participation record de près de 2 milliards de personnes mobilisées dans plus de 7000 villes réparties dans 152 pays, l’édition 2012 a démontré sa capacité à fédérer très largement l’opinion publique mondiale. Comme chaque année, le WWF France prend toute sa part dans cet événement majeur pour son réseau, qui cette année réserve encore plus de surprises.

Cette année le WWF s’investit une nouvelle fois pour interpeller et informer sur l’urgence à agir face au péril climatique et la possibilité d’offrir des solutions énergétiques soutenables pour tous en prenant toute sa part dans la mobilisation citoyenne pour alimenter le débat public. Grâce à un site internet renouvelé, des infographies didactiques et une application Facebook pour calculer son empreinte énergétique quotidienne, le WWF en France aide nos concitoyens à s’informer et à agir en matière de réduction énergétique grâce à des gestes simples.

Earth hour 2014

Limitons nos émissions de co2

Transport, habitat, équipement. Le secteur énergétique est responsable de près de 95% des émissions de gaz à effet de serre en France.

Réduisons notre facture énergétique

Alors que la plupart d’entre nous considérons l’énergie comme un bien de base garanti, plus de 8 millions de français souffrent de précarité énergétique.

Soyons informés des dangers du nucléaire

Selon l’Institut de sûreté nucléaire, l’impact d’un accident nucléaire «grave» ou «majeur» en France coûterait jusqu’à 430 milliards d’euros, soit 20% du PIB français annuel.

Partageons une vision commune de l’énergie pour un nouveau futur

En 2050, il serait possible de tirer toute l’énergie dont nous avons besoin des sources renouvelables. Une telle transition est non seulement possible mais aussi économiquement viable.

Pourquoi se mobiliser autour du climat ?

Quelle est l’urgence climatique ?

Earth hours

Les émissions de gaz à effets de serre, produites en grande majorité par l’activité humaine, sont à l’origine du réchauffement climatique, dont nous commençons à ressentir les effets. Nous devons aujourd’hui agir pour que ce réchauffement n’excède pas +2°C. 2°C, ça ne semble pas beaucoup. Mais c’est suffisant pour dérégler profondément notre climat et menacer les intérêts vitaux de nos sociétés. Il ne s’agit pas seulement de sauver l’ours polaire des affres de la fonte de la banquise. De tels changements climatiques causeraient également le déclin des agricultures au Sud et au Nord engendrant une crise alimentaire mondiale ; l’augmentation du nombre et de l’intensité des tempêtes comme celle qui a frappé la France en 1999 ; les menaces de submersion de grandes métropoles par la montée des eaux…

Ces changements pourraient jeter des centaines de millions de personnes sur les routes de l’exode. Mais ce qui inquiète les scientifiques, c’est que notre climat s’emballe avec des conséquences totalement imprévisibles. Cet emballement pourrait par exemple venir de nos forêts : avec l’augmentation des températures, elles pourraient arrêter d’absorber une partie des gaz à effet de serre que nous rejetons dans l’atmosphère… et rejeter ceux qu’elle a stocké depuis des siècles.

Pour éviter que la planète ne se réchauffe de plus de 2°C, l’humanité doit contenir l’augmentation de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2015, puis les réduire fortement. Réduction des consommations énergétiques, développement des énergies renouvelables, lutte contre la déforestation… Nous avons les solutions et beaucoup à gagner à les mettre en œuvre. Nous pouvons réduire nos factures énergétiques, créer de nombreux emplois et lancer une nouvelle économie de l’innovation verte. En France, la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre de 30% d’ici à 2020 permettrait de créer un million d’emplois. 30%, c’est un premier pas que la France doit faire pour assumer sa responsabilité historique dans la crise climatique que nous connaissons. Elle doit aussi aider les pays en développement à lutter contre le dérèglement climatique, en particulier les pays les plus pauvres, afin qu’ils s’adaptent à cette nouvelle donne.

Des icônes mondiales pour l’action climatique

Unis par l’espoir et la passion de ceux qui sont disposés à prendre des mesures sur le changement climatique, les chutes Victoria rejoindront le rang des icônes mondiales telles que la Tour Eiffel, l’Empire State Building, la fontaine de Trevi, l’Opéra de Sydney, le mémorial de la Paix d’Hiroshima, et bien d’autres merveilles s’éteignant le 23 mars pour faire de Earth Hour, la plus grande action globale jamais vue sur le changement climatique.

Que pouvons-nous faire face à cette urgence ?

En participant à l’événement « Earth Hour », les citoyens expriment symboliquement leurs inquiétudes et leur attachement à la lutte contre le changement climatique. Plus les citoyens et les institutions seront mobilisés, plus les gouvernements devront prendre en compte la voix des peuples lors du prochain sommet de Mexico après l’échec de Copenhague.

Earth Hour sur le web :

Signalez votre participation à cet événement sur Facebook

Source : Communiqué de WWF France
Photo : © Jimmy Bond – WWF Indonesia / WWF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *