Tarn & Dadou : la force du collectif !

Tarn & Dadou : la force du collectif ! / © Pascal NéelMardi soir, à l’invitation de Pascal Néel, Président de Tarn & Dadou et candidat à la Mairie de Parisot, plus de 200 personnes s’étaient donné rendez-vous à la salle des fêtes de Lisle-sur-Tarn pour une rencontre avec Martin Malvy sur le thème de l’intercommunalité.

Parmi l’auditoire, des citoyens, des élus mais aussi de nombreux Maires et candidats à l’élection de dimanche étaient présents, dont Jean Tkaczuk (Lisle), Michèle Rieux (Gaillac), Claude Fita (Graulhet), Monique Corbière-Fauvel (Cadalen), Bernard Bacabe (Briatexte), Jean-Marc Duboe (Florentin), Pascal Hébrard (Bernac), Marie-France Mommeja (Busque), Francis Monsarrat (Labessière-Candeil), et bien d’autres.

Cette réunion a mis en exergue l’importance croissante du rôle de l’intercommunalité et la nécessité de poursuivre la construction d’un projet communautaire ambitieux et solidaire.

En introduction, Jean Tkaczuk a accueilli avec enthousiasme cette réunion, en rappelant les principaux projets réalisés grâce à Tarn & Dadou : les rénovations de logements (Opah), la crèche des Ptits Lisloups, le développement économique avec la ZAC de l’Albarette, la future salle mulstisports qui s’érigera en 2015 à proximité du collège.

Pascal Néel, qui a présidé Tarn & Dadou depuis 2008, a dressé un rapide bilan de l’action de la communauté de communies au service de ses 29 communes membres. Il a ainsi rappelé que, si l’intercommunalité prend de l’importance sur le territoire, c’est pour apporter un service public de proximité au plus grand nombre et soutenir le développement du territoire au plan économique et social, au meilleur. Parmi les exemples cités, on note la prise de compétence de la collecte des déchets ménagers en 2010 qui s’est accompagnée d’une baisse des taxes correspondantes dans plus de la moitié des foyers du territoire.

Le maire de Parisot a ensuite dévoilé les priorités qui devront être portées par les élus du territoire d’ici 2020 : le réseau très haut-débit, les déplacements, la voirie, l’eau et l’assainissement, les équipements sportifs… Il a enfin relevé quelques propositions entendues dans la campagne électorale, dont l’idée d’une cuisine centrale qui pourrait être intercommunale.

Martin Malvy, en tant que président de la Région Midi-Pyrénées autant que président de Figeac communauté, a ensuite cité Tarn & Dadou en exemple : « une communauté qui a pris de l’avance et qui est l’une des toutes premières a avoir organisé une telle rencontre ». Il a loué le sens du consensus politique et de la bonne gestion dont la communauté de communes a fait preuve ces dernières années. Son discours a été très chaleureusement applaudi avant que l’ensemble des participants ne partagent un vin d’honneur offert par Pascal Néel.

Source : Communiqué de Pascal Néel
Photos : © Pascal Néel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *