Tarn : Journée internationale des droits des femmes, Aurore Passemar une femme de Trifyl

Aurore Passemar une femme de Trifyl / © TrifylAgent à la Direction du Pôle des énergies renouvelables, Aurore PASSEMAR occupe un  poste stratégique, du point de vue géographique, et  dans l’organisation du site.

Son rôle le plus visible consiste à accueillir au sens large : recevoir les chauffeurs de tous les véhicules qui entrent sur le site, et au téléphone, répondre à tous les interlocuteurs de Trifyl. Cela, c’est comme on dit, la partie émergée de l’iceberg. Son poste comporte  également des tâches très variées : gestion de la pesée des déchets déposés dans le bioréacteur, planning d’une dizaine d’agents, comptabilité, relations avec des fournisseurs…sans oublier son activité au sein du Comité des Œuvres Sociales de Trifyl.

Quand on lui parle d’égalité homme-femme au travail, d’emblée Aurore affiche un large sourire : « Je fais un métier qu’aucun homme ne pourrait exercer ! » Elle dit ça sans se prendre au sérieux, puis elle raconte qu’elle « répond au téléphone, tout en planifiant un jour de congé et en surveillant la pesée d’un poids lourd. » Plus sérieusement, elle explique que ce côté polyvalent lui plait beaucoup. A propos de la journée de la femme, elle dit  qu’elle trouve toute discrimination au travail inacceptable, et qu’elle n’en a jamais subie.

Puis elle ajoute, qu’en tant que mère de famille, elle considère qu’elle a un deuxième métier, qui lui prend beaucoup de temps : s’occuper de son fils Max. Pour elle c’est primordial, et elle fait tout pour être disponible.

Elle conclut avec son air malicieux, « Il faut travailler pour faire bouillir la marmite, et en rentrant… il faut la préparer ! »

Source : Communiqué de Trifyl
Photo : © Trifyl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *