Penne : Exercice départemental de secours de spéléologie avec le SDIS

Spéléologie dans le Tarn / © CDS 81Samedi 8 mars 2014, un exercice départemental de secours spéléologique est organisé sous l’égide de la Préfecture sur la commune de Penne. L’objectif consiste à combiner le travail des sapeurs-pompiers du service départemental d’incendie et de secours du Tarn et des membres de la commission « secours » du comité départemental de spéléologie du Tarn, sur un scénario d’accident en milieu souterrain proche de la réalité. Le secours en milieu souterrain nécessite la mise en place d’un dispositif particulier que les sapeurs-pompiers ne peuvent réaliser seuls. Sur la base d’une convention nationale liant la fédération française de spéléologie avec le Ministère de l’Intérieur, le spéléo-secours français apporte un concours technique précieux sur les opérations souterraines. L’action des spécialistes du spéléo-secours et celles des sapeurs-pompiers sont combinées pour réaliser la mission avec efficacité.

Le Scénario

un groupe de trois spéléologues est en exploration dans l’aven de la Planasse sur la commune de Penne. Suite à une chute, un d’entre eux se blesse et ne peut plus revenir à la surface par ses propres moyens. Pendant qu’un des spéléologues valides reste avec le blessé, l’autre rejoint seul la surface pour donner l’alerte.

Déroulement prévu de l’exercice

Dès le début de matinée, après la prise d’alerte par le CTA81 et l’activation du plan de secours spéléologique par la Préfecture, les moyens sapeurs-pompiers et spéléo-secours sont mobilisés sur les lieux. Les premières équipes du spéléo-secours, médicalisées par un médecin et une infirmière sapeurs-pompiers, pénètrent dans la grotte pour rejoindre le lieu où se trouve la victime. La progression dans la grotte nécessite de franchir plusieurs difficultés (employant des techniques de cordes) à l’aller comme au retour lorsque la victime est mise en civière. Ainsi, ce n’est qu’en milieu d’après-midi que la victime est extraite de la grotte pour être prise en charge par les sapeurs-pompiers.

Les intervenants

L’exercice mobilisera environ 40 sapeurs-pompiers et 20 personnels du spéléo-secours.

Le risque d’accident spéléologique dans le Tarn

De nombreuses grottes et cavités sont recensées dans le Tarn, en particulier dans le nord-est et le sud-est du département. Pour autant, les accidents spéléologiques restent rares et ce type d’exercice permet de « rôder » les pratiques et la coordination inter-services. Le comité départemental de spéléologie dispose d’une commission secours comprenant une vingtaine de membres dirigés par Sylvain BOUTONNET, conseiller technique départemental SSF.

Source : Communiqué de la Préfecture du Tarn
Photo : © Comité départemental de spéléologie du Tarn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *