Gaillac : Le quai de transfert de Trifyl, un outil au service de la rationalisation et de l’environnement

 

Trifyl inuaguration du quai de transfert de Gaillac M Rieux avec JM Pastor / © TrifylEntré en service lundi 30 septembre 2013, le quai de transfert de Gaillac est inauguré le vendredi 24 janvier 2014 à 15h. Il constitue la seconde phase de modernisation du site, puisque la déchèterie a été réhabilitée en 2010.

Cette inauguration nous donne l’occasion de mettre en valeur un équipement, qui permet la rationalisation du transport des déchets, avec à la clé plus de sécurité pour les agents, et du mieux pour l’environnement.

Centralisation des apports

Ce quai de transfert constitue un centre de regroupement pour les apports des collectivités qui viennent y déverser les déchets ménagers, ainsi que la collecte sélective. Les déchets ménagers sont ensuite acheminés par un semi-remorque dans le bioréacteur à Labessière-Candeil où ils produiront du biogaz. Le fruit des collectes sélectives est, quant à lui, transporté jusqu’au centre de tri de Blaye-les-Mines pour y être trié, conditionné et à terme, acheminé vers les usines de recyclage.

Un camion 100% biométhane carburant

Trifyl inuaguration du quai de transfert de Gaillac Devant le quai de transfert et le camion biométhane / © TrifylLe quai de transfert de Gaillac représente une infrastructure supplémentaire dans le maillage du territoire par les équipements de Trifyl (11 quais de transfert, 27 déchèteries) ; il contribue à la rationalisation des transports permettant de faire une économie de 30 % à ce poste ; il diminue aussi notablement les émissions de gaz à effet de serre. En effet un camion semi-remorque mono carburation au biométhane carburant a été dédié à cet équipement pour le transport des apports du quai de transfert vers Blaye pour la collecte sélective, et Labessière Candeil pour les ordures ménagères. Entré en fonction en décembre 2013, ce véhicule a déjà parcouru près de 6000 km ; alimenté uniquement par le biométhane carburant produit à partir du biogaz des déchets, il présente un bilan carbone neutre.

Plus de sécurité et de confort pour les agents

Le quai apporte des améliorations techniques, aux agents des collectes et à ceux du quai de de transfert ; abrité des intempéries, il permet aussi d’éviter des envols de déchets. Il est agencé avec des gardes fous qui préviennent les chutes et la surveillance à l’aide de deux caméras facilite les contrôles.

Quelques chiffres

  • Durée des travaux : 4 mois
  • Montant des travaux : 990 000 euros
  • Contenance d’une remorque : 90 m3 soit environ 26 tonnes
  • Capacité annuelle du quai : 13 000 tonnes

Les collectivités utilisatrices du quai de transfert de Gaillac :

  • Trifyl inuaguration du quai de transfert de Gaillac JM Pastor et A Coste ajoint maire Gaillac / © TrifylCC Vere et Grésigne / Pays Salvagnacois
  • Commune Penne et Milhars
  • CC Tarn et Dadou
  • CC du Cordais et des Causses (4C)
  • Sivom du Pays Rabastinois
  • Commune de Rabastens

Ce qui représente une population d’environ 70 000 habitants.

Ouverture aux collectivités du lundi au vendredi, de 7 à 14 heures
Ouverture de la déchèterie aux usagers : 8h00-12h00 et 14h00 -17h50

A propos de Trifyl

Trifyl inuaguration du quai de transfert de Gaillac Les équipes de Gaillac avec JM Pastor / © TrifylTrifyl est le syndicat mixte départemental de valorisation des déchets ménagers et assimilés. Nous comptons 21 collectivités adhérentes représentant 327 communes, soit près de 300 000 habitants sur un territoire de plus de 6000km².
Avec plus de 220 agents, Trifyl gère 27 déchèteries, deux centres de tri, deux plateformes bois et deux autres de compostage. Sur le Pôle des énergies renouvelables de Labessière Candeil, Trifyl valorise chaque année dans le bioréacteur 180 000 tonnes de déchets résiduels en chaleur, électricité, bio méthane carburant, et bientôt en hydrogène énergie. Trifyl remplit également une mission d’information et de pédagogie auprès du grand public.

Renseignement :

Trifyl
81300 Labessière Candeil
Téléphone : 05 63 81 23 00
Email : secretariat@trifyl.fr
Site Internet : www.trifyl.fr

Source : Communiqué de Trifyl.
Photo : © Trifyl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *