Economie : Exotaxe, « ca suffit la coupe est pleine » pour les vignerons indépendants

Vignerons independantsConfrontées à des aléas climatiques particulièrement difficiles cette année, qui font suite à une année 2012 extrêmement basse en volume, les entreprises de vignerons indépendants, fortement fragilisées économiquement, ne pourront pas supporter une nouvelle charge. Supposée entrer en vigueur le 1er janvier prochain, l’écotaxe devra être acquittée par l’ensemble des entreprises de transport qui font circuler des camions de plus de 3,5 t sur les autoroutes et routes nationales non payantes et certaines départementales. Les vignerons indépendants seront fortement impactés par cette taxe en raison de leur implantation géographique souvent éloignée des autoroutes à péages et voies ferrées. Il faut donc s’attendre à un renchérissement important du coût du transport, ce qui dans un contexte de ralentissement économique sera difficilement supportable.

« Nos entreprises sont extrêmement fragiles et l’augmentation de charges sur nos exploitations, outre le fait que cela ne fait que renforcer la perte de compétitivité que nous subissons déjà, nous obligera à réduire encore nos marges déjà très faibles », déclare Michel ISSALY, Président de la Confédération des Vignerons indépendants de France.

Parce qu’il n’est pas non plus envisageable de répercuter ces coûts supplémentaires sur nos prix de vente, Michel ISSALY demande instamment au gouvernement d’ouvrir le champ de l’exonération à la viticulture qui fait face, comme tous les secteurs agricoles, à une forte volatilité des prix et à une concurrence internationale accrue.

Les vignerons indépendants sur le web

Source : Communiqué des vignerons indépendants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *