Positivons ! Combien d’arbres la forêt amazonienne abrite t-elle ?

Amazonie / cc WikimédiaLe tout premier recensement de la forêt amazonienne vient de se terminer. En dix ans, il a permis de répertorier 390 milliards d’arbres de 16.000 espèces différentes.

Il aura fallu dix ans, la participation de plus d’une centaine d’experts de 88 institutions dans le monde et 1.170 inventaires pour venir à bout du premier recensement de la forêt amazonienne. La plus grande forêt du monde, considérée comme le poumon de la Planète, s’étend sur près de 6 millions de kilomètres carrés et neuf pays : la Bolivie, le Brésil, le Pérou, l’Equateur, la Colombie, le Venezuela, le Guyana, le Suriname et la Guyane française.

Compte tenu de l’immensité du domaine sur lequel la forêt s’étend et de la diversité record des espèces qu’elle abrite, réaliser un inventaire précis était donc particulièrement complexe et difficile. Mais les chercheurs y sont finalement parvenus et ont dénombré pas moins de 390 milliards d’arbres appartenant à 16.000 espèces différentes. Toutefois, 50% de ces arbres ne sont issues que de 227 espèces, précisent les auteurs de la recherche parue dans la revue Science.

Des espèces dominantes et des espèces rares

Selon ces scientifiques, les espèces les plus courantes, dites « hyper-dominantes », comptent pour 1,4% de toutes les espèces d’arbres en Amazonie. En outre, le modèle mathématique utilisé pour mener à bien cette recherche estime à 11.000 les espèces d’arbres rares qui comptent moins de mille spécimens (0,12% des individus). Ces arbres entrent donc dans la catégorie des espèces considérées comme en danger d’extinction par l’Union internationale pour la conservation de la Nature (UICN).

Désormais, comme le souligne Hans ter Steege, chercheur au Centre Naturalis Biodiversity (Pays Bas) cité par l’AFP, « les espèces les plus courantes d’arbres en Amazonie sont identifiées et quantifiées. Des informations très utiles pour mener des recherches supplémentaires et pour les décideurs politiques« . De plus, ces informations faciliteront les efforts de conservation qui sont actuellement menés.

Source : avec l’aimable autorisation de www.touslesjoursunebonnenouvelle.fr
Photo : cc Wikimédia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *