Culture : Festival Pause Guitare 2013, un bilan très positif

Iggy and The Stooges - Pause Guitare 2013 / © François Darnez - Les petits lézardsPour cette 17ème édition du Festival Pause Guitare, Arpèges & Trémolos, l’association organisatrice avait fait les choses en grand pour régaler son public albigeois. Mission réussie! Avec plus de 26 000 spectateurs, c’est un nouveau record pour l’événement qui est maintenant entré dans les mœurs culturelles de la région… et même au-delà ! 50 concerts sur 6 jours, une programmation riche et éclectique, un public varié et attaché à son festival… un gage de réussite pour les années à venir!

Avec une programmation internationale mêlant judicieusement têtes d’affiche rock, chanson et pop, Pause Guitare a encore bluffé par la qualité de son line-up, réjouissant les festivaliers de tous âges et de tous bords!
Dès le premier soir, le ton est donné au Scénith d’Albi avec Sexion d’Assaut qui réuni plus de 4500 spectateurs.
Le samedi marque le début des festivités sur la grande scène avec, en point de mire, la présence de personnages qui ont marqué l’Histoire du rock et de la musique en général : Peter Doherty, Iggy & The Stooges et Crosby Stills & Nash, mais aussi Mika et Patrick Bruel. On peut aussi noter la fougue des Cowboys Fringants, la communion dansante proposée par Martin Solveig ou le bonheur de Colline Hill d’avoir joué sur la grande scène.
Nouveauté cette année, la scène Découverte Pratgraussals qui permet à des artistes en développement d’être exposés face au public est un succès malgré des améliorations certaines à y apporter pour 2014.

Sur les autres espaces du festival, la fête était aussi au rendez-vous! Le Théâtre des Lices, avec sa programmation chanson « tous horizons » à su régaler les festivaliers « addict » à la chanson : Oxmo Puccino, Yves Jamait, Melissmell ont fait le spectacle dans un lieu ô combien représentatif de l’esprit chanson à Pause Guitar: un endroit plein d’intimité et de classe, pour des artistes qui le sont tout autant!

L’intérêt pour Pause Guitare ne se mesure pas qu’avec des têtes d’affiche. Les Scènes Découverte tiennent une place prépondérante dans l’éthique et la politique du festival. Ainsi, la vitrine franco-québécoise, Les Québécofolies du samedi après midi affichait complet, avec des prestations des Hay Babies et des Soeurs Boulay très remarquées par les professionnels du métier présents ce jour là. Le lendemain, c’est au tour d’une partie de la francophonie (Belgique, France Suisse, Québec) de se retrouver à Albi pour le tremplin Découverte Chanson. Et là, c’est Gilles et Auguste de Toulouse qui remportent un prix en communication ainsi que l’assurance de revenir jouer sur une scène plus importante du festival en 2014!

Les 500 bénévoles, les 100 entreprises partenaires ont su s’allier avec force avec le festival pour créer une symbiose qui opère magnifiquement une fois par an à Albi… un événement à taille humaine, un événement taillé pour la ville rouge et ses habitants!

2013 restera une grande réussite pour le festival ! Malgré l’absence du off tel qu’on le connaissait (qui devrait refaire son apparition en 2014) et d’une billetterie mitigée sur certaines soirées, Arpèges & Trémolos maintient le cap et prépare d’ores et déjà l’édition 2014 avec envie et hâte, préparant de nouvelles surprises et s’impliquant toujours et plus dans les découvertes, la chanson, la vie d’Albi … et dans la satisfaction du public !

Retrouvez toutes les photos du festival sur nos galeries Facebook :

Source : Communiqué d’Arpèges & Trémolos
Photos : © François Darnez – Les petits lézards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de répondre à la question suivante : *